Membres

mardi 25 mars 2014

balade à Herbeumont

village touristique , niché au fond d'un vallon, et reconnu pour ses 95 kms de promenades diversifiées à souhait ,  au cœur des forêts Ardennaises, le long de la Semois . Le village s'étend aux pieds de son ancien château fort, aujourd'hui en ruines, mais qui conserve son indéniable attrait.
La présence d'un viaduc, de nombreux ponts, et tunnels, rappellent le passage d'une ancienne ligne de chemin de fer désaffectée, qui est maintenant destinée au futur Ravel. 
























après l’effort le réconfort avec un pique nique



Les ruines médiévales du château d'Herbeumont sont situées au sommet d'une crête rocheuse dominant le village et les méandres de la Semois dans son écrin de verdure. Le château fut érigé par Jehan de Rochefort, fils de la maison de Walcourt, en l'an 1268. D'autres familles l'occupèrent au cours des temps : la maison d'Orgeo (1268-1420), la maison de la Marck-Rochefort (1420-1544), la maison de Stolberg (1544-1574) et la maison de Löwestein (1574-1796). Ce quadrilatère irrégulier d'environ 60 m sur 40, de six tours, et doté au nord d'un solide donjon a été transformé à de nombreuses reprises. Il a vu ses murailles renforcées dans le courant du XVe siècle et flanquées, au sud, à chaque extrémité, d'une solide tour circulaire. Une seconde courtine a doublé la première. Le château a été incendié et détruit par les troupes françaises du maréchal de la Ferté sur ordre de Louis XIV le 21 août 1657. Le dégagement systématique des ruines et de leurs abords a été entrepris, de 1973 à 1976, par le Service national des fouilles. Depuis 1993, le site archéologique est repris sur la liste du Patrimoine exceptionnel de Wallonie. Une première phase de restauration a débuté en 1994. Localisée dans la partie sud-est, elle a consolidé la tour d'angle, les remparts et les courtines. Une deuxième phase, entamée en août 1996 et localisée au nord-est, a continué les travaux selon les mêmes techniques de consolidation . D'autres phases sont actuellement à l'étude et devraient finaliser cette restauration de grande envergure.
Nombreux points de vue remarquables sur la Semois.
Classé "Patrimoine Majeur de Wallonie".
Classé comme monument comme site par Arrêté Royal du 24-10.1938 et par Arrêté du Gouvernement de la Région wallonne du 07.08.1989.























lundi 17 mars 2014

MARCHE ADEPS A NEUFCHATEAU

Nous partons pour un 15kms 
la campagne est magnifique 




Mausolée : ce monument est réalisé en pierres de schiste de notre région et entouré initialement de 12 tilleuls.
En août 1914,le 20 à Longlier et le 22 à Neufchâteau de violents combats opposèrent Allemands et Français.Les victimes des deux camps furent d'abord enterrés dans des fosses communes.




un ancien lavoir 




un peu boueux !

Les fêtes du 800e anniversaire du nom de la ville génèrent l’idée de construire sur la Place du Château, une maquette au 1/20e de l’ancienne forteresse médiévale. Le chantier est financé par des mécènes visionnaires et réalisé pendant deux ans par des bénévoles .